SA VIE

virac_photo_2

Raymond, Pierre VIRAC est né à Madrid (Espagne) le 19 octobre 1892.

Fils de Jeanne, Julie VIRAC originaire de Langon en Gironde et modiste à la cour d'Espagne.

Mariage le 8 mai 1923 à Ciboure (Pyrénées Atlantiques) avec Yvonne Haristoy, native de cette ville basque.

Elève de Baschet, Schommer et Laparra à l'Académie Julian, il suivra ensuite les cours d'Ernest Laurent et Baudoin à l'Ecole Supérieure Nationale des Beaux Arts de Paris.

Virac_signature

Après l'école, il monte en Loge pour le prix de Rome de gravure.

En 1922 il obtient une mention au Salon des Artistes Français ainsi que le Prix Trémont et le prix Chevanard.

En 1923 il obtiendra le Prix Morand puis le  Grand Prix Roux pour la peinture mais aussi pour l'enluminure.

En 1924, il remporte une bourse nationale de voyage du Ministère de l'Instruction Publique et des Beaux-Arts ; il part séjourner à Madrid à la Casa Velázquez.

En 1925  il est  Grand Prix et Médaille d'Or à l'Exposition des Arts Décoratifs.

EXPO25_2

En 1927 il reçoit le Grand Prix d'Indochine  et est alors chargé de mission par la France auprès du Gouvernement Général de l'Indochine. Il devient jusqu'en 1929 Professeur Chef d'Atelier des Beaux Arts d'Hanoï et Professeur à l'Ecole des Arts Appliqués.

En 1931 il participe activement à l'exposition coloniale qui se tient à Paris.

expo31_2

À son retour d'Hanoï, il sera Professeur de dessin à la Ville de Paris et successivement médaillé au Salon des Artistes Français, Prix de Peinture d'Histoire James Bertrand en 1933 et Prix Peccard en 1934.

C'est à cette époque qu'il devient secrétaire général de la  Société Coloniale des Artistes Français.

En 1936 on lui décerne le Prix de Madagascar et il devient Chargé de mission auprès du Gouvernement Général de Madagascar.

En 1937 il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur (décret du 27 février) et réalise la décoration de l'Hôtel de Ville de Tananarive qu'il achève en 1938.

La Seconde Guerre Mondiale empêche son retour en France  faute de bateau pour le rapatrier ; il meurt à Tamatave le 10 février 1946 d'une crise cardiaque sans avoir revu sa famille depuis près de 10 ans.

À noter que tout au long de sa carrière il a participé à de nombreuses expositions en France : Tours, Bayonne, Rouen, Saint Quentin...

À l'étranger il a exposé :

            - à Copenhague en 1925 : exposition d'Art Français

            - à Rome en 1931 et1932 : exposition d'Art Colonial

            - à Madrid en 1933 : exposition d'Art Français

            - à Naples en 1934 : exposition d'Art Colonial

            - à Bruxelles en 1935 : exposition Internationale

En 2007, dans le cadre de l’Année Ravel en Pays Basque, la ville Ciboure a organisé une exposition intitulée «  Les peintres de Ciboure au temps de Ravel » où figuraient plusieurs œuvres de Raymond Virac représentant la vieille ville dont une rue porte son nom.

plaque_de_rue